Quelle est l’approche RSE de l’entreprise Le Petit Vapoteur ?

156
Partager :
Quelle est l'approche RSE de l'entreprise Le Petit Vapoteur ?

Cette entreprise, dont la renommée n’est plus à faire, est, depuis quelque temps, sur le devant de la scène pour son approche RSE. En effet, spécialisée dans la vente de cigarettes électroniques et de produits associés, cette enseigne met en place plusieurs stratégies pour se montrer plus respectueuse de l’environnement, des conditions de travail, de la qualité de leurs produits, etc. 

Une entreprise engagée

L’approche RSE de cette entreprise peut être décrite sous plusieurs axes clés. Effectivement, cette dernière a mis en place une stratégie efficace en termes de gestion des déchets. De ce fait, elle propose un programme de recyclage pour les batteries, les e-liquides et autres composants des cigarettes électroniques. Elle utilise des matériaux écologiques et fait en sorte de réduire les emballages plastiques. Elle a adopté également des pratiques pour réduire la consommation d’énergie dans ses opérations. L’approche RSE de l’entreprise Le Petit Vapoteur consiste aussi à assurer des conditions de travail équitables et sécurisées pour ses collaborateurs tout en favorisant leur évolution professionnelle. Elle n’hésite pas à participer à des initiatives locales et même à des campagnes de sensibilisation sur les méfaits du tabac. 

A lire également : Samsung présente Galaxy Buds, chargeur sans fil Duo Pad, couvercle LED et autres accessoires

Une opération pour récolter de l’argent

Ce leader du marché français des e-cigarettes, en est déjà à sa sixième édition de son opération Black Fairdays, qui consiste à reverser l’intégralité du chiffre d’affaires de cette journée. Elle s’engage donc, chaque année, à reverser 5 € à une association pour chaque achat effectué sur son e-shop ou dans sa boutique physique. Cette généreuse initiative est saluée par les clients, et par de nombreuses organisations et administrations. L’enseigne fait en sorte de se montrer transparente dans ses pratiques commerciales, y compris dans l’interdiction de vente aux mineurs. Elle s’assure que ses produits respectent les normes de sécurité et de qualité en vigueur. Par ailleurs, elle investit dans des technologies plus propres et des produits innovants pour minimiser l’impact environnemental. Durant ces 8 jours, elle a réussi à récolter la somme de 519 800 €, redistribués à des organisations engagées. 

A lire en complément : Cartouche d'encre pour imprimante : quels critères pour bien choisir ?

Partager :