Ne tuez pas mon application ! – Quels sont les fabricants de smartphones qui tirent sur vos applications d’arrière-plan ?

335
Partager :

Le système d’exploitation Android a aujourd’hui des moyens sophistiqués pour prolonger la durée de vie de la batterie de votre smartphone. Cependant, certains fabricants vont bien au-delà des fonctions intégrées de gestion des batteries, ce qui entraîne toujours des problèmes lorsque des processus en arrière-plan importants sont simplement « optimisés ». Le projet « Don‘t Kill MY App ! « va au fond des choses et identifie les pires coupables.

Beaucoup d’entre nous en ont déjà fait l’expérience : la musique s’arrête, les messages n’arrivent pas, les données ne sont pas synchronisées, etc. Et ce malgré le fait que tout est réglé correctement. La raison en est souvent une gestion trop agressive de la batterie du smartphone, qui identifie une application s’exécutant en arrière-plan comme étant un consommateur d’énergie et la fige rapidement. En soi, il s’agit d’une mesure sensée, car après tout, nous profitons tous de la longue durée de vie de nos téléphones intelligents.

A découvrir également : WSV - Températures froides, prix chauds ! Économisez 15% sur certains systèmes PC et ordinateurs portables Acer sélectionnés

Les mécanismes d’économie d’énergie deviennent un problème lorsque l’application de fond de votre Smartwatch, le démon de votre Smart Homes ou d’autres applications qui sont importantes pour notre vie quotidienne sont détruits au lieu de la calculatrice. Les notifications ne se retrouveront pas sur le bracelet, la lumière intelligente reste éteinte et le chauffage intelligent reste froid – au moins jusqu’à ce que le smartphone soit déverrouillé à nouveau ou que l’application en question soit ouverte par vous.

Android n’est pas la même chose qu’Android

Comme chaque fabricant de smartphones fait plus ou moins sa propre soupe quand il s’agit de logiciels, il est parfois difficile de nommer les plus grands coupables quand il s’agit de gestion trop agressive de la batterie. Et c’est là qu’intervient « Don’t Kill My App ! », un projet de l’équipe Urbanandroid qui est responsable des applications comme Sleep As Android ou Twilight.

A voir aussi : Sac à dos Acer 17,3" Predator Gaming : Beaucoup d'espace et un confort de port élevé

Sur le site web de « Don’t Kill My App », il est clairement indiqué quels fabricants sont particulièrement ennuyeux avec les applications d’arrière-plan. Étonnamment pour moi, Nokia est à la première place ici – par derrière. Je ne l’avais pas sur mon écran, mais comme décrit sur le site Web, HMD Global semble être en train de tirer sur l’oiseau en ce moment :

Nokia a commencé à empaqueter une application toxique (paquet : com.evenwell.powersaving.g3 ou com.evenwell.emm, nom : Battery protection) avec leurs appareils par une société tierce Evenwell. Cette application tue les applications de la manière la plus brutale que nous ayons vue jusqu’à présent parmi les fournisseurs Android.

Heureusement, « Don’t Kill My App ! fournit des solutions et des solutions de contournement en même temps. Donc si votre smartphone se comporte bizarrement, cela vaut la peine de le visiter.

Link : Ne tuez pas mon application !

Partager :