Ce qu’il faut faire pour réussir sa reconversion professionnelle

90
Partager :

Vous avez assez de devoir tous les jours travailler dans le secteur qui ne vous inspire pas ou souffrez-vous de burn-out ? Ou l’ambiance au bureau ne vous plaît plus et vous désirez intégrer une nouvelle société ? Vous avez besoin de vous reconvertir professionnellement. La reconversion professionnelle est une démarche très importante consistant à permettre à une personne de se donner une nouvelle opportunité de travailler dans le secteur de son choix ou dans le métier qui le passionne depuis longtemps. Voici comment faire pour réussir votre reconversion professionnelle.

Ce qu’est une reconversion professionnelle

Est-ce que vous vous êtes déjà posé la question sur ces gens qui changent fréquemment de métier ? Eh bien, bien que ce soit un peu difficile à comprendre, sachez que c’est tout à fait normal. Il y a sûrement une raison valable amenant ces personnes à démissionner de leur poste pour trouver un autre. C’est ce qu’on appelle la « reconversion professionnelle ».

A voir aussi : BenQ SW2700PT : Moniteur bon marché pour les graphistes et photographes

C’est le seul moyen vous permettant de comprendre si tel ou tel poste vous convient et de trouver du sens dans ce que vous faites, après avoir fait l’erreur d’intégrer un job qui ne vous convient pas ou que vous n’aimez pas. Si vous souhaitez, par exemple, devenir comptable, vous pourrez vous inspirer des exemples et modèles de CV comptable en ligne.

Agir au bon moment et au bon endroit

Cependant, pour que cette étape puisse vraiment vous aider à vous épanouir professionnellement comme il se doit, il faudra suivre quelques règles. Pour réussir votre reconversion professionnelle, la première chose que vous devez faire est d’agir au bon moment et au bon endroit. Si vous abordez votre reconversion professionnelle à un moment inopportun, vous risquez de vous créer un problème. Il se peut que vous perdiez votre travail sans avoir pu décrocher un nouveau.

A lire également : Xiaomi Mi9 introduit : Caractéristiques techniques et appareil photo de 48 mégapixels

Pour éviter d’aborder votre reconversion professionnelle trop tôt ou trop tard, prenez d’abord le temps de réfléchir à ce que vous souhaitez vraiment faire ou devenir.  Prenez du recul et voyez les choses autrement. Mettez-vous à la place des recruteurs ou plutôt de votre ancien employeur. Jugez-vous. Prenez compte de toutes vos qualités mais n’oubliez pas non plus vos défauts que ce soit personnels ou professionnels.

De cette façon, vous allez pouvoir peser le pour et le contre et décider si vous devez changer vraiment de métier ou non. Si vous souhaitez démissionner de votre poste à cause d’un conflit ou d’un malentendu avec un de vos collègues ou avec votre supérieur, réfléchissez bien si la faute ne venait pas de vous. Si c’est le cas, il est inutile de vous reconvertir mais si vous insistez, pensez à changer ces comportements professionnels pour ne pas rater d’autres opportunités de travail plus intéressantes.

Bref, ce qu’il vous faut, c’est une bonne réflexion et de la recherche hautement qualifiée pour pouvoir agir au bon moment et au bon endroit. À titre d’information, il y a 93% des salariés français qui ont pensé à la reconversion professionnelle mais seulement 28% d’entre eux ont réussi à franchir cette étape. Comme eux, ne décidez pas de vous reconvertir sur un simple coup de tête.

Comprendre ses motivations

Si après de mure réflexion, vous avez enfin décidé de vous reconvertir professionnellement, prenez alors conscience de vos réelles motivations pour bien cibler le nouveau poste à occuper. Mais cela n’est possible sans vous poser les questions suivantes :

  1. Pourquoi souhaitez-vous changer de travail ?
  2. Si c’est parce que vous pensez que votre travail actuel ne vous convient pas, donnez alors les raisons.
  3. Si vous pensez que votre métier actuel ne vous convient pas, quel sera donc le meilleur poste à vous donner ?
  4. Y-a-t-il autre chose qui vous démotive dans votre travail actuel à part le travail lui-même ?
  5. Conservez-vous de bonnes relations avec vos supérieurs hiérarchiques malgré votre démotivation ? Si non, quelles sont les raisons ? Est-ce de votre faute d’arriver là ?

Si vous arrivez à répondre à ces questions, vous allez pouvoir comprendre vos réelles motivations. Si vous n’avez aucun problème ni avec vos collègues de travail, ni avec vos supérieurs hiérarchiques, vous pourriez demander une demande d’évolution de poste et éventuellement de salaires au lieu de faire une reconversion professionnelle. Par contre, si vous pensez que le problème ne pourra pas se résoudre, alors vous avez le feu vert pour vous reconvertir professionnellement.

Faire un bilan de compétences

Troisièmement, après avoir agit au bon moment et au bon endroit pour vous reconvertir professionnellement et déterminer vos réelles motivations, faites un bilan de compétences. Il s’agit d’un bilan professionnel qui détaille vos compétences, votre savoir-faire et votre savoir-être, vos aptitudes professionnelles et vos motivations actuelles. Ce bilan vous permettra de renforcer vos points forts et d’éliminer ou d’améliorer vos points faibles pour réussir votre prochain projet professionnel.

Un bilan de compétences comprend 3 phases dont la phase pour la définition de vos besoins professionnels, la phase d’investigation pour vous permettre de cerner vos motivations et vos compétences, et la phase de conclusion pour établir votre plan d’action. Ce bilan ne doit être rédigé que par un professionnel et uniquement dans un centre agréé. L’idéal est de priser pour un centre de consultance à proximité de votre lieu de travail ou de votre maison pour que vous puissiez vous y rendre tous les jours.

Partager :