La structure des liens internes et externes

477
Partager :

La structure des liens d’un site Web joue un rôle en ce qui concerne les liens externes entrants (backlinks) et les liens internes. Les moteurs de recherches pondèrent les deux cas de différente manière. Alors que la structure des liens externes est un facteur de classement en plus de la confiance, la structure interne des liens est utile pour la navigation des utilisateurs et est en même temps importante pour transmettre le jus des liens.

Structure des liens externes ou backlinks

La structure des liens externes se compose de liens externes entrants, appelés backlinks. Ces liens ont évolué à partir de la structure du World Wide Web et sont à l’origine une sorte de « recommandation » d’une page Web à une autre. Jusqu’à présent, les moteurs de recherche considèrent les liens externes entrants comme des signaux de confiance et de pertinence d’un site Web. En même temps, les backlinks peuvent également fournir du trafic. Les moteurs de recherche obtiennent ainsi à leur tour des données importantes sur la pertinence d’un terme de recherche ou d’un domaine thématique particulier par rapport à la page cible.

A voir aussi : Comment choisir une agence web pour le référencement ?

Les fournisseurs de moteurs de recherche tels que Google recommandent d’obtenir des backlinks par le biais de contenus intéressants. Ils partent du principe que les contenus de haute qualité seront également liés volontairement par d’autres utilisateurs.

Optimisation de la structure du lien externe ou link building

La création de liens est devenue une entreprise complexe pour les optimiseurs de moteurs de recherche, surtout depuis les mises à jour de Penguin et de Panda. En effet, aujourd’hui, l’évaluation d’une page Webne se limite plus uniquement à la quantité de liens externes entrants. La qualité des liens entrants figure également parmi les critères pris en compte.

A lire en complément : Le référencement naturel SEO, de quoi s’agit-il ?

Lors de la création de liens, vous devez surtout vous assurer que les backlinks s’établissent aussi naturellement que possible. L’achat massif de liens et la croissance rapide et incontrôlée des liens qui en découle sont préjudiciables au renforcement à long terme d’une page Web.

Des stratégies de marketing de contenu peuvent être appliquées pour la création de liens entrants. Ainsi, du contenu de qualité peut être distribué sur vos systèmes de blogs, du contenu attractif peut être envoyé sous forme de communiqués de presse aux distributeurs de presse ou des canaux de médias sociaux peuvent être utilisés pour l’activation des utilisateurs.

Contrairement aux approches SEO précédentes, l’optimisation du contenu et de tous les aspects techniques d’un site Web, tels que le temps de chargement ou la structure interne des liens, devrait avoir une priorité plus élevée que la création de backlinks pertinents.

Structure des liens internes

La structure des liens internes a une double fonction. D’une part, il aide les visiteurs à naviguer rapidement vers le contenu désiré. Deuxièmement, ce sont des indications pour les robots des moteurs de recherche sur le rôle d’une page dans la structure globale du site. L’optimisation de la structure interne des liens fait donc partie de l’ergonomie et de l’optimisation pour les moteurs de recherche.

Optimisation de la structure des liens internes

Si vous optimisez votre structure de liens interne pour les moteurs de recherche, vous créerez une sorte de « sitemap » dans le sens d’un aperçu de toutes les sous-pages d’un site Web. Les facteurs suivants sont importants pour améliorer la liaison interne.

  • Texte de l’ancre. Le texte lié fournit des informations sur le contenu de la page cible au moteur de recherche. De même, les utilisateurs humains sauront mieux à quoi s’attendre en cliquant sur les liens internes.
  • Liens de la page d’accueil vers la page secondaire. Puisque la page d’accueil d’un domaine a généralement la plus grande puissance de lien, les liens internes de la page d’accueil sont très forts et peuvent grandement affecter la pertinence d’une page secondaire.
  • Position des liens internes. Plus le lien se trouve haut dans le code source, plus il sera pertinent pour les robots des moteurs de recherche.
  • Nombre de liens internes. Plus le nombre de liens utilisés sur un site Web est élevé, plus le jus de lien qu’un seul lien peut transmettre sera faible.

Lors de l’optimisation de la structure des liens internes, le plus adéquat est de limiter le nombre de liens internes sur chaque page. L’on utilise couramment un nombre maximum de 100 liens internes, nombre que le Googlebot peut effectivement suivre.

En règle générale, le site Web doit se planifier avec une hiérarchie aussi plate que possible. De cette façon, il est plus facile pour les utilisateurs et les moteurs de recherche de trouver le contenu qu’ils veulent le plus rapidement possible. Afin d’augmenter la pertinence des mots-clés ou combinaisons de mots-clés générateurs de trafic ou de revenus, les pages d’atterrissage en question doivent être situées aussi loin que possible vers le haut de la hiérarchie de la page.

Les liens internes du contenu ne doivent pas interférer avec le flux de lecture. Habituellement, un ou deux liens internes pertinents qui dirigent par le texte de l’ancre vers d’autres contenus sur le site Web suffisent.

Le mappage de mots-clés est un excellent outil pour mieux planifier la hiérarchie d’un site Web. Généralement, chaque URL d’un site Web s’associe à un mot-clé principal. Dans le cas de termes moins concurrentiels ou de mots-clés à longue traîne, plusieurs mots-clés peuvent fonctionner pour une page. De plus, si vous souhaitez renforcer certaines parties spécifiques de votre site Web, vous pouvez leur fournir des liens internes directs à partir de la page d’accueil.

Lors de l’optimisation de la structure interne des liens, il est également important de ne pas utiliser de texte d’ancrage pour plusieurs pages de renvoi. De cette façon, vous évitez d’avoir deux sous-pages d’un site Web en concurrence au sein des SERPs (Search Engine Results Page ou Page de Résultats des Moteurs de Recherche). En effet, le moteur de recherche ne peut pas décider laquelle des deux URL est la plus pertinente. Contrairement aux liens externes, il est avantageux d’utiliser le mot-clé principal comme texte d’ancrage.

Partager :